Bec dans l’eau au grand bec de la Roizonne

Le 25 septembre 2016 – Grand bec de la Roizonne (Taillefer)

Une belle voie pour une belle journée d’automne avec Thibault. Approche rapide, voie un peu dure mais pas trop, descente à pied, à l’heure pour le gouter !

 

Oisans sauvage

Le 11 septembre 2016 – Tête de l’Ours (Oisans)

Ce dimanche nous allons faire un tour dans un vallon bien sauvage au départ de Champhorent pour tenter la voir Bourges-Kelle à la tête de l’Ours. La voie est soutenue dans le 6c avec un équipement sur pitons ; elle a été ouverte en escalade artificielle en 1967. Finalement nous ne ferons que les 4 premières longueurs sur 9. Un petit bombé en 6c+ à passer protégé par un micro coinceur rouillé qui promet une escalade pour le moins exposé nous contraint à signer le but. Pas d’autres moyens de protéger ce pas, mais c’est assez courant en Oisans, le rocher ne se prêtant pas à merveille à l’utilisation des friends et coinceurs contrairement à Chamonix. Une belle chute en début de longueur ayant achevé la motivation des troupes, nous descendons en rappel. Une belle aventure quand même à deux pas de la maison.

W-e en Maurienne

Les 27et 28 août 2016 – microlithe de Sardière et pointe de l’Echelle (Vanoise, Maurienne)

W-e avec Cécile en Maurienne. Une petite voie d’escalade cool et bien équipée le samedi : le microlithe de Sardière, 5 minutes d’approche, 3 longueurs en 5c, 5b et 4c, descente en 1 rappel côté nord puis à pied. Belle vue, rocher sympathique et escalade ludique.

Le lendemain nous faisons la voie Chapoutot-Prieur à la pointe de l’Echelle. Voie ouverte en 1973 par Pierre Chapoutot et Jean-Jacques Prieur, c’est une escalade sérieuse et qui a du caractère. Le rocher est très bon mais bien compact, les protections s’en trouvent donc difficiles à placer et de manière parcimonieuse. Seule voie de ce versant sud ouest de la montagne, l’approche longuette promet une solitude quasi assurée. Une des belles voies de Vanoise à faire assurément !