Les pointes de la Pilatte

Les 25 et 26 juillet 2014 – Ecrins

Une belle course d’initiation au départ du refuge de la Pilatte avec Vincent et Jean-Gabriel. Montée samedi matin de la Bérarde pour faire une école de neige sur le chemin du refuge puis farniente au refuge l’après-midi.

Le dimanche un beau parcours glaciaire suivi d’une pente un peu raide et d’une belle arête neigeuse nous permet d’atteindre les pointes de la Pilatte. Ce sommet est au coeur du cirque glaciaire de la Pilatte entre les Bans et les Bœufs Rouges.

à l’ouest du nouveau !

Les 24 et 25 juillet 2014 – Oisans

Une belle et longue course sauvage en Oisans avec Florent : l’arête ouest de la Roche de la Muzelle.

La Roche de la Muzelle est connue pour sa voie normale côté Peu Difficile et son fameux couloir Durdan côté Difficile qui se pratique au début du printemps. L’arête ouest est en revanche rarement parcourue. C’est une longue chevauchée de 800 m de dénivelé depuis le col de la Muzelle jusqu’au sommet de la Roche de la Muzelle à 3465m d’altitude.

C’est une belle course côté Difficile sur un rocher délicat avec quelques beaux passages d’escalade. La descente par la voie normale conclut cette traversée de belle manière.

Le refuge de la Muzelle point de départ de cette traversée vaut à lui seul le déplacement avec le lac de la Muzelle en contrebas et sa sympathique équipe qui gère ce hâvre de repos.

Objectif Mont Blanc

Les 17 et 18 juillet 2014 – Mont Blanc

2 jours pour atteindre le toit de l’Europe avec Loïc et Stéphanie, de très bonnes conditions, un paysage fabuleux, on en redemande !

Lever de soleil inoubliable sur le sommet et l’arête des bosses. Une descente un peu longuette, la rançon du sommet…

Escapades dans le Mercantour

Du 8 au 14 juillet 2014 – Mercantour

Une belle semaine de découverte de ce beau coin des Alpes avec Cécile. On fuit la grisaille et la pluie des Écrins pour retrouver le soleil du sud. Au menu de beaux parcours d’arêtes, des refuges accueillants, beaucoup d’animaux à voir (bouquetins et chamois à foison et facile à voir, idéal pour les petits enfants).

Le parcours de la semaine :

J1 : montée au refuge de Nice depuis la Madone de Fenestre par le pas du Mont Colomb.

J2 : traversée de la tête nord de Basto (baisse de Basto – brèche des basto). L’idée était d’enchainer sur les têtes centrales et sud mais le mauvais temps approchant nous nous sommes échappés à la brèche des Basto. bien nous en a pris. une fois au pied de la brèche la grêle s’est invité.

J3 : refuge de Nice – refuge de la Madone de Fenestre via l’arête sud du petit Caïre. Pour le retour était prévu une escalade versant nord de Caïre Barel. Le vent froid qui nous pousse à passer la baisse entre le grand Caïre de la Madone et Caïre Barel pour aller voir en face sud si le rocher est chaud. Bingo ! Il est chaud et l’escalade est belle. Nuit au refuge de la Madone de Fenestre.

J4 : Arête ouest du Mont Ponset. Une belle arête qui grimpe pour rallier ce beau sommet avec vue imprenable sur le Gélas, le point culminant du Mercantour.

J5 : Montée tranquille au refuge de la Cougourde depuis Boréon. L’idée initiale était de rallier ce refuge depuis le pas des Ladres mais la météo pessimiste pour le lendemain après-midi (jour du retour) nous incite à y monter par le Boréon. Beau refuge au milieu de la prairie verdoyante avec les Caïres de Cougourde en toile de fond, objectif du lendemain.

J6 : ascension de la cime 3 des Caïres de Cougourde par la directissime, une magnifique voie dans un niveau 4-5 en escalade. Descente astucieuse à pied par le versant sud. Retour le soir au refuge de la Madone de Fenestre.

J7 : La pluie le matin nous incite à rentrer tranquillement sur Grenoble. Dommage, une petite escalade à l’arête nord ouest du petit Caïre était prévu pour boucler en beauté ce séjour.

Une superbe semaine dans le Mercantour : un potentiel d’escalade et d’alpinisme pour tous niveaux.